LES COPAINS D'ABORD : site officiel du club de foot de NOAILLES - footeo
Lcd
Championnat
4
2
22 septembre 2016 20:00
Vigeois
  • Eclaircies
  • Sec
  • Faible
20:00 - 22 septembre 2016
NC
NC
NC

La saison 2016-2017 est lancée et avec le retour à Puyblanc après l’escapade à Cressensac, l’effectif connaît ses premiers ajustements. Greg absent, le poste de gardien est en ballotage. Premières apparitions de Phillippe Saule qui reçoit de Pascal son paquetage et de Julien Franco, notre quasi-vétéran.

Le groupe gérontologique est représenté par votre arthrosique narrateur et l’inaltérable Doudou qui inaugure des chaussures de sept lieues augurant d’une ambition à long terme. Le félin du textile a choisi des Puma, un animal dans lequel il pourrait se réincarner à moins que ce soit en cougar.

Pascal, qui souffre du réveil d’une vielle lésion du tendon d’Achille s’autoproclame sélectionneur et  décerne un titre supplémentaire à notre Président Jo, celui de goal qui n’a pas peur [1].

 

Les Vigeoyeux ont déplacé un groupe que nous connaissons bien. Dans le sillage Jean Michel Magadoux, on retrouve Anibal, Roca, les frères Dufaure et les joueuses du FC Trélissac d’Olivier Desmaison (ça dira quelque chose à Bunny), Estelle Dalençon et Annabelle Pouyade. Gilou, absent, nos hôtes sont aussi confrontés au choix de leur dernier rempart. C’est Damien, le Président du FC Vigeois-Troche qui prend ses responsabilités.

 

On va jouer en trois périodes et il est plus de 20h30 quand je donne le coup d’envoi de la première.

 

Le jeu est limpide, les acteurs s’attachent à faire circuler le ballon et solliciter le partenaire dans de bonnes conditions. Seb Urtiz se met tout de suite en évidence et s’impose comme régulateur de notre jeu. Chez les rouges, c’est Seb Dufaure, on le sait depuis longtemps, qui indique la direction à prendre. Ses transversales trouvent la cible, particulièrement Estelle qui jouit d’un pacte de préférence comme dirait le grand absent Me Michel Brugeille. Annabelle a une inlassable activité au milieu du terrain et constitue un précieux relai technique pour  Anibal et  Roca associés sur le front de l’attaque vigeoyeuse. Nos duettistes sont brouillons et Zouz et Fifi notamment éteignent leurs initiatives. Chez les goals, Damien est plus sollicité que Jo qui ne s’en plaint pas. Olive et Bunny délivrent quelques passes profondes judicieuses que Grego et Damien n’arrivent pas pour le moment à bonifier, le dernier geste étant encore trop approximatif. C’est Estelle qui, en exécutant deux frappes lointaines hors cadre est la plus entreprenante. Le jeu est plutôt équilibré, mais sous l’impulsion de notre milieu, nous trouvons plus de profondeur, et Grego, lancé sur le côté droit effectue un travail solitaire énorme. Après avoir redoublé ses dribbles, il trouve, au bord de l’apoplexie, le soutien d’Olive (ou David) pour une passe instantanée vers Bunny qui placé au point de péno exécute un lob de l’extérieur du pied gauche qui fait trembler le petit filet d’un Damien en manque de viagra (= impuissant) (1-0). Seb Dufaure fait usage de sa puissance longue distance mais ses tentatives hors cadre ne font pas trembler notre Jo qui s’en sort plutôt bien. Roca a peut-être l’égalisation au bout du pied mais il évite consciencieusement un bon ballon devant le but. A contrario, un contre fulgurant où Nico et Bunny sont concernés se conclut par une frappe d’Olive repoussée par Damien vers Grego qui reprend comme sa vient pour le 2-0. Cette efficacité  dans un contexte de d’équilibre dans le jeu sanctionne cette 1ère période.

 

Avec le second acte, entrées de notre Doudou et des Franco. La partie se poursuit sur le même mode et le jeu est appliqué. Jean Mi Magadoux a pris position et il se signale d’entrée par un geste défensif sans fioriture sous forme d’un renvoi sobre et direct qui trouve la main courante. Très en verve, c’est en situation offensive cette fois qu’il reproduit ce geste rectiligne qui flirte cette fois avec …le poteau de corner. Stress optimal chez les vigeoyeux quand une imprévisible talonnade de Christophe je crois, se transforme en petit-pont sur Damien qui d’une rotation du bassin réussit à cueillir le cuir avant l’irréparable. Son homonyme Jo se signale en boxant en corner une frappe désaxée de sa cible d’une dizaine de mètres. La sécurité n’a pas de prix. Sur un centre venu de la droite, les doigts de notre portier n’arrivent pas à soutenir un ballon plutôt léger qui heureusement termine sa course sur le petit filet extérieur. Voilà quelques signes de fébrilité annonciateurs de possibles déboires. Pourtant nous avons l’opportunité de prendre nos aises mais, Antonin, Pascal ou Doudou, quand ça n’est pas Daniel, réussissent à contrarier nos bonnes intentions. Bunny se fait la malle, mais la route est longue et il est rattrapé à l’entrée de la surface de réparation. Seb Dufaure en profite pour mettre Estelle sur orbite .Elle se présente au plus près de Jo et au bout de l’effort, réussit une frappe orientale qui incite notre dernier rempart à une danse du ventre autour du ballon qu’il évite avec talent pour une réduction du score (1-2).  Le moral est atteint et notre président trouve en Momo un courageux successeur et une place dans le jeu. Dans la continuité, Grego aux avant-postes déclenche une frappe légèrement déviée qui heurte la base du poteau de Damien. La suite nous conduit sur le couloir gauche où sévit Adam dont j’ai communiqué le CV à Seb Dufaure, pas surpris  quand notre ancien pilier fait du petit bois avec Roca. Mais notre Franco n’est pas le massif ventral que certains voudraient faire croire qu’il est. Converti à l’eau de Treignac, il a perdu une taille et il est capable de fulgurances, comme cette intervention déterminée le long de la ligne de touche où il s’empare d’un ballon à la barbe d’adversaires médusés et comme s’il était le fruit d’un croisement entre Speedy Gonzalez et Jordi Alba, il effectue un raid perforant que seul le GIGN pourrait contester. Une brève sur Doudou qui piaffe d’impatience. Il occupe son couloir gauche tranquillement, ses puma y font merveille, il a toujours la chance du débutant, sa bonne humeur semble constituer un redoutable anti douleurs  et son talent incomparable en font une pièce pas forcément nécessaire, mais indispensable. Il a du toucher au moins une fois le ballon sur cette  action collective où Bunny est le dernier destinataire du ballon  dans la surface de réparation. Il n’a d’autre choix que de déclencher une frappe qui s’avère parfaite puisque se fichant sous la transversale de Damien (3-1). Nos hôtes veulent vite revenir au score est Momo est soumis à un fort pilonnage dont il se sort avec bonheur en opposant son corps avec courage, notamment le poitrail qui nécessitera u massage au baume kamol. On en reste là.

 

Nico blessé me remplace à l’arbitrage. Grego prend place dans les buts alors que Damien pour Vigeois échange avec Thierry pour se positionner en attaque. On fait un peu de rab, dans le même esprit joueur et bon enfant. Il faut souligner plus que je ne l’ai fait jusqu’ici la performance des deux jeunes filles avec une mention particulière à Annabelle dont l’influence sur le jeu est précieuse. Pat ne trouvant pas le cadre pour nos hôtes, c’est de Damien que naît l’espoir. Sollicité sur le côté droit, il réussit à pénétrer dans la surface de vérité et exécuter une belle frappe placée qui s’appuie sur le poteau pour une belle réalisation (3-2). Damien (le notre) échange avec Grego dans les buts. La poursuite est engagée et le vent de l’égalisation souffle sur Puyblanc. Cependant, quand nous récupérons le ballon, nous sommes dangereux mais quand la vigilance de Thierry Dufaure est ébranlée, nous nous compliquons la tâche dans le dernier geste comme ce mouvement bien engagé où au bout du rouleau premier poteau, je centre devant le but pour … personne. Finalement, une chevauchée fantastique de David va sceller le sort de la partie. Notre discret milieu conclut son action par une frappe que Thierry réussit à détourner dans la zone de son second poteau  que Grego, au prix d’une course folle va réussir à atteindre pour redresser le cuir dans un angle impossible (4-2). Fifi et Momo associés pour cette fin de partie contrôlent les dernières velléités vigeoyeuses et Nico peut mettre un terme à un match de foot loisir comme on en redemande.

 

La suite est conforme au rituel édicté par IOB (International Old Board). Après la douche, jus de houblon à volonté et apéro à la demande.

 

Le repas a été préparé par l’équipe Pascal & Jo et leurs assistants, les Franco en sont. Les crudités seront variées et la spécialité de Pascal, haricots verts aux poivrons, rempli d’allégresse notre Doudou qui se colle à la cuisson de la viande. Exit les éclairs au chocolat, place à la tarte aux pommes. A 12 €, vins et spiritueux inclus, c’est cadeau !

 

Prochaine étape du « Old Foot Tour à Larche ». Ne m’en veuillez-pas pour tous ces anglicismes à la con, la prochaine fois je le fais en mandarin.



[1] En anglais goalkeeper d’où goal qui n’a pas peur ; C’est compris ? J’en appelle à votre mansuétude.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

LCD

6 Derniers matchs

G P N P P G

Répartition des buts

65 buts marqués
58 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Aucun contenu n'a été publié ici.

BUTEURS

Classement des buteurs

PASSEURS

Classement des passeurs
gardiens
défenseurs
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Voir également

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 2 Joueurs
  • 3 Supporters