LES COPAINS D'ABORD : site officiel du club de foot de NOAILLES - footeo
Uzerche
Championnat
4
1
26 janvier 2012 20:30
  • Pluie
  • Mouillé
  • Faible
20:30 - 26 janvier 2012
NC
NC
NC

 

UZERCHE - LES COPAINS D’ABORD 26/01/2012 – (4-1)

Présents : Antunes, Brugeille, Casadei, Doyennel, Fayat, Fort, Hermida, Lafleur, Lombardo, Maré, Monteil A , Mouysset, Rol A et C,Tatinclaux.

De Manuel HERMIDA, grand reporter en mission à Uzerche pour « Les Copains d’Abord » avec Nino Casadei pour les images.

 

Après deux intermèdes de foot en salle, nous voilà de retour sur le plancher des vaches. La pluie s’est invitée, le terrain s’annonce lourd mais parfaitement praticable. Nous retrouvons William devenu papa d’une petite Camille. Nino, toujours à nos côtés malgré sa blessure méniscale tenace, propose d’arbitrer. Accord unanime des deux équipes !

 

C’est Jean Louis, lui aussi de retour depuis Noël qui gardera les buts.

 

Les visages uzerchois semblent bien jeunes pour certains et notre groupe vieillissant pressent une rencontre difficile, mais reste confiant, comptant sur nos jeunes William et Fred pour donner le ton.

 

C’est parti ! Comme prévu les premiers assauts sont uzerchois mais les échanges sont plutôt équilibrés. Le ballon circule de pied en pied, le jeu est assez fluide, c’est un bon match de foot qui se dessine. Cette première période sera marquée par une redoutable efficacité de nos hôtes contrastant avec nos échecs. En effet, nous avons eu moult situations idéales et avons construit de nombreux mouvements nous mettant en bonne position de conclure. La première frappe cadrée finira au fond des filets d’un Jean Louis un peu timoré. Une frappe un peu aérienne trompera notre chauve au bonnet rouge pour la seconde fois. Il suffira d’un « J’ai ! » .. ; « J’ai pas » de Jean louis pour faire un 3-0 à la mi-temps.

Pourtant, nous avons eu matière à être au moins à parité. Maladresse, manque de réussite, talent incontestable du gardien de la perle de limousin, tout s’explique. Positionné à la pointe de l’attaque, j’ai eu au moins trois situations très favorables dont un face à face et un lob pas assez ajusté, un centre de Fred de la droite repris du plat du pied … au-dessus. Thierry Maré y est allé d’au moins 2 frappes repoussées ou détournées. Fred a beaucoup entrepris sans pouvoir conclure et William a ajusté 2 frappes lourdes, mais toujours impeccablement captées par le portier uzerchois. Nous sommes frustrés à la pause, mais pas déçus ?

 

En seconde période, je fais un essai dans les buts et Titi Fayat prend position à la pointe de l’attaque. Cette mi-temps sera totalement à notre avantage. Nous avons la possession du ballon et notre domination est palpable. Mais là encore, nous allons pêcher à la conclusion. Titi Fayat  justement est à la réception d’un centre devant le but, mais son plat du pied finit à l’extérieur. Thierry (Maré), William, Fred, Nico en soutien, multiplient les initiatives. Du coup j’en suis réduit à la portion congrue dans ma surface de réparation, d’autant que Jo et Christian ont cadenassé l’axe central tandis que Michel et Zaf ont la maîtrise de leur couloir respectif. On est soulagé de la réduction du score par Fred au terme d’un raid dont il a l’habitude. (3-1).Nico cède sa place à Jean Louis qui s’installe en attaque pour le dernier quart d’heure. Nous conservons le ballon et laissons quelques miettes à nos adversaires, juste de quoi me signaler sous forme de confirmation d’un vieillissement irrémédiable. J’effectue une première sortie déterminée 80/20 (20% de ballon – 80% de bonhomme selon la loi de Pareto qui trouve à s’appliquer aussi au football) sur Bertrand (c’est le fer de lance uzerchois) pour un corner limite péno selon certains observateurs. Puis sur un ballon que je juge à la perfection, tel un Remetter (moi ça), oubliant soudain que j’ai 60 ans, je me jette (me vautre diront les observateurs) tête au sol dans les pieds d’un jeuneot effrayé par autant de fougue gérontologique. Le résultat est radical : il y a bien interruption de l’action, mais avec dégâts collatéraux sous forme d’une luxation du cou (ça n’est pas encore la fracture cervicale, ça ressemble au torticoli mais ça n’est pas tout à fait ça), ce qui est plutôt rare. Je finirai le cerveau endolori et je devrai m’incliner sur une rare action uzerchoise de la seconde période, et une frappe croisée poteau rentrant dont  Christian me dira « Tu aurais quand même pu l’arrêter » ce qui n’est pas faux.

(4-1), ce sera le score final sévère d’un match agréable disputé par deux équipes joueuses, dans un excellent état d’esprit.

Nous buvons une bière avec nos hôtes avant de nous quitter pour regagner Brive et partager pour une douzaine d’entre nous un repas au Napoli, les uzerchois n’ayant pu résoudre un problème d’intendance.

Nous concluons un match retour le 15 mars à Sainte Féréole.

 

                         

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P G G G G ?

Répartition des buts

85 buts marqués
76 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Aucun contenu n'a été publié ici.

BUTEURS

Classement des buteurs

PASSEURS

Classement des passeurs
gardiens
défenseurs
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

PHOTOS

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 2 Joueurs
  • 2 Supporters